Grand Chapitre Chevaliers du Cep Cercle Coeur d'Hérault





Le samedi 7 mai s'est déroulé dans la superbe salle du Barry à Montpeyroux, le Grand Chapitre annuel du "Cercle Coeur d'Hérault", par une journée printanière, en présence de nombreuses personnalités dont le Maire de Montpeyroux Monsieur Carcelère.


70 convives, dont les confréries, "La Mesnie des Chevaliers de Fitou, l'Ordre des Compagnons du Beaujolais Devoir "Savoies-Léman", la Confrérie de la Croustade et du Rosé de Bessan, les Consoeurs des Dames de François Vatel, la Compagnie des Vins du Gard, l'Association Club Richelieu Nîmes-Camargue-Cévennes", ainsi que les Chevaliers du Cep de Paris, Dauphiné-Savoie et de l'Ordre Universel des Chevaliers du Cep de Montpellier. Tous nous ont fait l'honneur de leur présence et ont assisté à l'intronisation de 3 nouveaux chevaliers, dans une ambiance festive, animée par l'excellent orchestre de jazz "Plan B".


Nous avons pu déguster de nombreux cocktails, et un succulent repas préparé par Aubin Vie "Atelier Nomade".


L'association "mets-vins" avait été préparé avec talent par notre nouveau Chevalier sommelier Frédéric Pascal, qui avait sélectionné des vins de nos Chevaliers Vignerons


Cocktails apéritifs :

Rosé Chateau Mandagot

Blanc Cantagrive cuvée Elise

Rouge Chateau Mandagot Au gré du Ciel


Plat Royal de boeuf d’Aubrac oublié 24h dans une cocotte de grenache,

gratin au parfum des ruffes, fraîcheur croquante végétale :

Rouge

Chateau Mandagot Grande réserve

Rouge Cantagrive

Plateau de fromages affinés :

Vin Blanc Le tarral

Vin Rouge Carignan Mas rené Guilhem


Dessert café et ses 5 mignardises

Muscat Premier Baiser Domaine de Belle Dame.


Tous ces vins et plats ont enchanté nos papilles.


Des vins de grande qualité, des mets succulents, une superbe ambiance, dans laquelle le vin (bu avec modération, bien sûr) était l'acteur majeur, cette merveilleuse alchimie, nous a conforté dans notre combat "la défense de la Vigne et du vin".


Le rendez-vous est donc d'ores et déjà pris pour l'année prochaine. PER VITEM AD VITAM

9 vues0 commentaire